Du poème je suis…

Du poème
je suis ce qui lutte
à te toucher,
cette lumière
qui approfondit sa pureté
dans son désir
à fleurir dans ta peau ;
du poème
je suis ce silence
qui écoute
ton cœur battre
dans la chair du monde,
je suis cette voix
qui s’est perdue dans le vent
il y a des siècles
et qui cherche à jamais
à se dissoudre
dans l’intime de ton souffle.

Du poème
je suis cette attente
qui déchire mon cœur
et le remplit du silence
de ta voix.